Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juillet 2009 2 28 /07 /juillet /2009 10:43

Lorsque je suis parti vers les Pyrénées, comme je descendais seul en voiture, je m'étais mis en tête de faire un (très léger) détour via le Mont Ventoux, pour terminer un tour balisé VTT balèze entamé il y a 2 ans, et interrompu car... j'avais perdu ma veste, j'avais du faire demi-tour.

A minuit dans la nuit du 8 au 9 juillet, me voici en route, via Couvin, Charleville, Reims, etc. Petite pause dodo de 5 à 6h30 vers Dijon.
Vers 12h30 je suis à pied d'oeuvre au pied du Ventoux, juste à côté du village de Brantes (67 habitants :) et en avant !





Il fait caniculaire ici (dans les 30°).
Au programme, atteindre le village de Sault par la route (un des 3 villages à partir desquels on peut gravir le Ventoux) pour faire une partie de l'ascension par la route, et un peu avant le chalet Reynard, quitter la route à l'endroit précis où l'on croise le balisé que j'ai abandonné il y a 2 ans.

Au tout début de mon tour, je croise les très jolis patelins de Reilhanette et de Montbrun-les-bains.

Me voici à Sault, une vue extraordinaire...








... et une concentration de cyclistes au m² unique au monde :)





Pas vraiment de surprise pendant cette ascension, la seule des 3 où je n'avais jamais mis les pieds. La pente est toujours stable, jamais rien d'exagéré. Donc à priori, il s'agit de la plus facile des 3.





300m de dénivellé avant le chalet Reynard, je quitte la départementale car j'ai récupéré le balisé. çà monte encore pas mal, encore sur du tarmac, pendant encore des km, avant de rentrer dans le bois. Normalement à partir de cet endroit, c'est du caviar, des belles descentes extraordinaires juqu'à la voiture (c'est l'info que m'avait donné un autre VTTiste il y a 2 ans, celui-là même qui avait ramassé cette fameuse veste perdue !).
A ma grande déception, toute cette descente n'est qu'une... pure daube, c'est absolument nul, c'est un boulevard de 3km de large, remplit de caillasse... Quand je pense qu'au tout début de la descente, j'ai vu sur ma droite le départ d'un single à priori extraordinaire... que je n'ai pas pris, car j'ai fait confiance à l'avis de cette personne qui m'avait tant vanté les mérites de cette descente balisée (il était Marseillais, ceci explique peut-être celà...).

Heureusement, la vue extraordinaire vers le nord, justifie l'effort :)
En fait, je suis garé là dans le fond :)





3h30 d'effort, par plus de 30°, l'air de rien, çà laisse des traces :) J'ai pas bonne mine, mais c'est peut-être dû à l'exaspération de la descente de m.... :)














Je pense que je n'essayerai plus jamais le Ventoux... en VTT, mais bien en route, c'est bien plus qualitatif je pense.
Vers 16h30, je suis de retour à la bagnole, légèrement "crampé" le gore :) C'est l'effet de la chaleur, çà...

Ensuite, en route, car le trajet est encore long jusque La Quère ! Que j'atteindrai, d'une traite, vers 21h30, après avoir assité aux environs de Montpellier, dans une aire de repos, à un départ de feu de forêt, qui faisait déjà un bon 10m de large, et qui commencait à gravir la colline derrière ! Pas glop ! Impressionant... et j'ai oublié d'en prendre une photo. Il parait qu'on en a parlé dans la presse le lendemain...

Partager cet article

Repost 0
Published by gore - dans VTT
commenter cet article

commentaires

gore 13/08/2009 12:19

Ah ben merci hein, pour l'effort :)
Pour les photos, elles auraient encore pu être bien plus belles... si j'avais eu un appareil convenable sur moi. Toutes celles de cet article ont été prises sur mon GSM... Peut mieux faire. Par contre, les photos des randos à pied, sont faites avec le Reflex, c'est un chouyat mieux :)

Ama 10/08/2009 15:12

Merci François pour ces superbes paysages que tu partages avec nous.

Euh... et bravo pour l'effort !