Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mars 2011 4 24 /03 /mars /2011 22:30

 

Ce 15 juillet 2010, sur le coup de 9h30, nous voici à pied d'oeuvre avec Vincent, à l'attaque du col de la Madeleine, en Tarentaise bien sûr.

 

Nous avons tous les 2 entre 2 et 3h de sommeil, car nous venons de passer la nuit dans la voiture, en trajet entre la Belgique et la Savoie.

 

Vous serez ravi d'apprendre que le col de la Madeleine, sur son versant nord (le versant Tarin) est long de 26km, pour un dénivellé de 1.600m !

 

C'est le premier test grandeur nature de mon nouveau pédalier, un compact... En Alpes de Haute-Provence quelques semaines auparavant, je m'étais rendu compte à quel point un pédalier classique était difficile lors de l'ascension d'un col... (On devient vieux, que voulez-vous :)

 

P1020845

 

 

Petite pause à plus ou moins mi-chemin. Décors splendide.

 

P1020851

 

  P1020853

 

P1020855 

 

P1020856 

 

 

Pendant l'ascension, nous nous faisons bien sûr rattraper par de nombreux cyclistes, y compris... des femmes !

Voici l'une d'elle...

 

 

P1020860

 

 

Inutile de préciser que nous sommes ici en plein cagnard (= chaleur estivale), même de grand matin, et même à une altitude conséquente ! Ké calor Senor !

 

 

P1020864

 

 

12km ? Encore tout ça ? Et bien oui, encore tout ça... :) Nous avons vite constaté à quel point les pourcentages indiqués sur les (flambantes neuves) bornes kilométriques en plastique, sont érronés de bout en bout (Nous disposons du pourcentage de pente sur nos compteurs respectifs... et nous nous y fions exclusivement). Nous constaterons les mêmes erreurs dans les 2 autres cols que nous emprunterons pendant notre (trop bref) séjour. Dans le Col de l'Iseran, l'idiotie va même jusqu'à faire cohabiter de vieux panneaux en bois (Avec des informations correctes) avec le même type de bornes neuves (Totalement à côté de la plaque).

 

 

P1020869

 

Une pente pouvant être parfois impressionante (44% !), jugez par vous-même :)

 

 

 

 

 

J'aime beaucoup ce cliché, le nuage de brume, l'église en vieilles pierres, le sommet au loin, la règle des 3 plans...

 

 

P1020872

 

 

Au vu de la chaleur, la poche à eau de Vincent et mes bidons, se vident de leur contenu à une vitesse extraordinaire. Heureusement notre voie est jalonnée de petites fontaines, nous fournissant en eau d'une qualité limpide (Quel autre endroit au monde que la montagne, pour avoir de l'eau d'une qualité correcte ?).

 

 

P1020890

 

 

Toute la 2° moitié de notre périple ascendant (qui dura tout de même... 3h !), notre progression est rythmée par les fréquents passages de cet hélicopète civil, transportant du matériel lourd entre le sommet de la Madeleine (on l'ignore encore) et un endroit quelques centaines de mètres de là.

 

 

P1020894

 

Dur dur !

 

 

 

 

 

Le décor est de plus en plus aérien, et dégagé de toute forêt. Au loin, se découvre majestueux, le Mont-Blanc.

 

 

P1020901

 

 

La Madeleine est un col emprunté régulièrement par le Tour de France, la route en est remplie d'inscriptions en tout genre. J'en ferai plus de photos à la descente (Voir plus bas).

Car oui, nous touchons enfin au but... Sur la crête, au centre sur la photo, le sommet... Enfin !

 

 

P1020905

 

 

Victoire ! :) 3h d'effort en plein cagnard, après une nuit d'une qualité discutable, je savoure, nous savourons :)

 

 

 

P1020913

 

 

 

 

 

P1020926

 

 

Encore cet hélicoptère, qui nous le constatons, transporte des piliers métalliques de télésiège.

 

 

P1020908

 

P1020909 

 

 

 

 

Le Mont-Blanc, vu du sommet de la Madeleine.

 

 

P1020921

 

 

Et en avant pour la descente ! L'occasion pour moi, libéré que je suis de la gestion de mon effort, d'enfin prendre de nombreux clichés du col, dont celui-ci d'une courageuse qui termine l'ascension, et le suivant de Vincent, avec toujours le Mont-Blanc en toile de fond.

 

 

P1020949

 

Copie de P1020948 

 

 

Doppés ? Nous ? TOUJOURS !

 

 

P1020952

 

 

Très international, le peinturlurage local. Et l'on sait maintenant que la peinture coûte moins cher aux Pays-Bas qu'ailleurs !

 

 

P1020964

 

 

Est-ce bien raisonnable d'atteindre en vélo la vitesse de 74 km/h, je vous le demande ! ?!??!?!!!!

 

 

P1020972

 

 

En tout cas, ça ne suffit pas pour me rafraîchir, j'ai toujours aussi chaud :)

 

 

P1020974

 

 

Le reste de la descente fût vite accompli, sans offrir à mon goût, autant de plaisir que la première partie de celle-ci. En effet, impossible de prendre beaucoup de vitesse sur de petites routes sinueuses en forêt, avec la sortie de chaque virage caché jusqu'au dernier moment. Rien à voir avec le billard large et dégagé, proposé pendant quelques km entre le sommet et les premières forêts.

 

 

Une fois à la voiture, en route pour Rosière, prendre possession de notre appartement, dans la meilleure résidence du monde ! (Son nom ? Information confidentielle, je ne parlerai que sous la torture !).

 

Vue depuis le balcon sur la vallée de la Tarentaise, en regardant vers Tignes et Val d'Isère... La montagne culminante est le Mont-Pourri.

 

P1020985

 

 

En soirée, après avoir procédé au plein de sucres lents (nommés communément Boite de spaghettis miracoli sauce tomate) nous voici en voiture au sommet du Col du Petit Saint Bernard, distant de Rosière de seulement 8km.

 

Le Mont-Blanc, soleil couchant, est splendide.

 

 

P1020989

 

 

2 km au delà du col, se trouve sur le versant italien, ce petit lac sympathique, nommé Lago Verney, très fréquenté en journée, mais désert ou presque en soirée.

 

 

Copie de P1020995

 

P1020997 

 

 

Demain, en route vers de nouvelles aventures !

 

 

P1030002

 

 L'appareil tourne encore ? Zut !

 

 

P1030005

 

 

PS Je m'en voudrais de ne point vous montrer la vue sur le Mont-Pourri depuis notre balcon, au réveil le lendemain matin...

 

 

P1030007

Partager cet article

Repost 0
Published by gore - dans Montagne
commenter cet article

commentaires