Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 juillet 2011 1 04 /07 /juillet /2011 11:00

 

En route vers de nouvelles aventures.

 

2011-07-Bettieres-1 6959

 

Après la Via de la cascade en matinée, nous voici à  Rosuel (et non pas Roswell et les petits hommes verts, rassurez-vous :)   pour la Via des Bèttières !

Longue route depuis Pralognan... et splendide pic-nic avant de commencer, avec cette vue-ci :

 

P1090285

 

Une fois restauré, et après avoir fait connaissance d'un adorable toutou, au boulot :) La Via est composée de 3 tronçons bien distincts, les 2 premiers classés AD, le dernier classé D+.

Avec Doudou l'année dernière, j'avais emprunté les 2 premiers tronçons, et avais déclaré forfait pour le dernier, épuisé.

Le début ne pose aucun problème, ce n'est pas vraiment vertical mais plutôt "applati". Aucun soucis particulier. On atteint le premier échappatoire, on en profite pour encore et toujours, boire, manger et remettre de la crème solaire. Il fait une chaleur torride, ça tape !

 

P1090288

 

2011-07-Bettieres-1 6993

 

2011-07-Bettieres-1 7000

 

2011-07-Bettieres-1 7004

 

2011-07-Bettieres-1 7011

 

 

 

P1090291

 

P1090295

 

La 2° partie commence par un très haut et très vertical pilier. Gaet est impressioné, je le motive, tout va bien se passer. Gauthier qui chemine en général plus vite que nous, décide de patienter ici que l'on soit tout en haut, pour le plaisir de prendre des photos de nous au sommet du pilier (ça le fait !) et ensuite pour le plaisir de pouvoir monter à son rythme, rapide, à notre rencontre.

Gaet a du mordre sur sa chique, il n'aime pas quand c'est trop vertical au point qu'il se passe volontiers de pause dans des endroits pareils. Pourtant c'est splendide, la verticalité des choses m'émerveille au plus haut point :) Je savoure :)

 

2011-07-Bettieres-1 7036

 

2011-07-Bettieres-1 7041

 

2011-07-Bettieres-1 7043

 

2011-07-Bettieres-1 7052

 

Avec le grand angle (en 18?) ça donne ceci :)

 

2011-07-Bettieres-1 7055

 

Nous voici sur la crête du pilier. De fortes rafales nous déséquilibrent un peu. Un dernier petit pont népalais de rien du tout (la routine), et nous voici sur le sentier câblé reliant la 2° partie de la 3°.

 

P1090296

 

P1090299

 

P1090300

 

P1090302

 

P1090303

 

Ici je sens l'embrouille. J'ai les biceps en compote (2° Via ferrata de la journée !). Ce dernier passage, ce dernier tiers, classé D+, est surtout agrémenté dans la documentation du cryptogramme indiquant un sérieux dévers ! Mais je veux terminer cette Via. En 2011, je dois finir toutes les Via commencées en 2010 :) La Roc du vent, comme celle-ci :)

J'emprunte la dégaine de Gaet pour disposer d'une 2°, pour allonger les possibilités pour se vacher.
Gaet lui n'en a plus besoin, puisqu'il emprunte ici l'échappatoire. Cette Via est une belle victoire pour lui, vu le caractère très aérien de ce qu'on vient de franchir, et au vu aussi de son mollet blessé ! Bravo Gaet, tu as été admirable pendant 4 jours :)

 

Dans l'article de la Via du Roc du vent, j'avais décrit le passage le plus impressionant jamais rencontré, ce fameux pont népalais de 19m. Ici, je vais pouvoir vous décrire le passage le plus dur et physique !

Au terme d'un facile sentier cablé, nous voici sur la petite vire où débute ce 3° et dernier tronçon de la Via. Un coup d'oeil, en effet, ça va être coton, le dévers débute directement et paraît long, étalé qu'il est sur 5 ou 6 ou 7 manoeuvres de mousquetonnage ! Ouïlle les bras !

Je passe premier et m'applique. Chaque mousquetonnage est un supplice, il faut lâcher une main pour s'occuper des mousquetons, tandis que pour l'autre, je passe mon bras de part en part de l'échellon métallique et viens placer celui-ci dans le creux de mon coude, pour limiter l'effort du biceps. Et c'est évidemment dans ces moments là, que les mousquetons ne tiennent pas en place, se rebellent, vous glissent des doigts, et que vous devez aller les rechercher, toujours dans cette position inconfortable et douloureuse qui se prolonge.

Après 3 ou 4 mousquetonnages, il faut se rendre à l'évidence, je n'en peux plus, je dois me vacher et reposer mes bras. Ma dégaine est déjà en place sur l'anneau de mon baudrier, mais elle trop courte pour atteindre l'échellon le plus proche et le plus logique. Je saisis la dégaine de Gaet, la clipse sur l'échellon, et vient clipser à son tour ma propre dégaine sur la sienne. Raaaaah oui, ça fait du bien :) Je m'assieds dans mon baudrier, m'installe et ose à peine lâcher les 2 bras en même temps. C'est toujours flippant de lâcher les 2 mains en même temps, même si mon esprit cartésien sait très bien que tout ce matériel peut soutenir plusieurs dizaines de fois mon poids !

C'est la première fois dans ma courte expérience des Via, que je dois me vacher pour me reposer. Celà m'était déjà arrivé pour faire des photos, mais jamais encore par nécessité impérieuse.

Je relache les bras, l'un après l'autre, puis les 2 en même temps après 2 ou 3 min. Heureusement je ne gêne pas Gauthier, qui attend sagement sur la petite vire que je franchisse le passage délicat.

Puis je prends mon courage à 2 mains (C'est le cas de le dire :)  me relance, déclipse les dégaines et termine ce dévers difficile et physique après encore 2 ou 3 manoeuvres de mousquetonnage, pour atteindre un endroit tout simplement vertical, où une posture bien droite vient soulager tous mes muscles. Dans cette position "confortable", les 2 pieds sur un échellon métallique, je m'installe pour suivre la progression de Gauthier. Malgré qu'il est plus costaud que moi, il devra aussi passer par la case "se vacher". Dur dur :)

Dans la foulée, le dernier passage est du caviar... De trop nombreux échellons équipent cet endroit. Je n'en toucherai pas un seul jusqu'au sommet, la roche comportant de très faciles prises de doigts et de pieds, je prends confiance... et beaucoup de plaisir :) C'est la première fois que j'éprouve de réelles sensations d'alpinisme pur ! Merveilleux :)

 

Le sommet...

 

P1090312

 

... et la redescente câblée.  

 

2011-07-Bettieres-1 7079

 

Très belle Via, génial moment !

Repost 0
Published by gore - dans Montagne
commenter cet article
3 juillet 2011 7 03 /07 /juillet /2011 11:35

P1090217 

 

Dernier des 4 jours de notre périple en Tarentaise. Le jour pour lequel notre programme n'était pas définit longtemps à l'avance. Il fut vite décidé : On va faire une répétition de la Via de la cascade, à 1km de l'hotel, en empruntant cette fois la variante au plus près de l'eau, et on enchainera sur la Via des Bèttières, à Rosuel, bien loin d'ici soit dit au passage, un peu plus tard dans la journée.

 

P1090223

 


 

 

Gaet déclare forfait pour la cascade, préférant économiser son mollet blessé pour la Via des Bèttières, dans laquelle il a grande confiance puisque Doudou l'a parcourue en ma compagnie l'été passé.

La cascade fut sans histoire.

 

2011-07-Via-cascade-BIS 6915

 

Nouvelle image cascade

 

2011-07-Via-cascade-BIS 6917

 

2011-07-Via-cascade-BIS 6919

 

P1090240

 

 

P1090246

 


 

 

P1090247

 

Devant nous, 2 petits jeunes prennent leur temps, ils ont bien raison. On papote un peu avec eux, confortablement assis à 5m du pont de singe, on s'épate de voir une fille si bien franchir les difficultés (Elle nous avouera que c'était "Sa première Via depuis longtemps" !!!), et on rigole avec le type, qui a un moment parlera "du sol" en bas si quelquechose ou quelqu'un tombe, ce à quoi je répondrai "Le sol ? Quel sol ?" :)    Car il n'y a que de l'eau dans le fond... :)

 

2011-07-Via-cascade-BIS 6932

 

P1090251

 

P1090255

 

2011-07-Via-cascade-BIS 6938

 

Mis en confiance sur le pont de singe au premier passage la veille, et conscient que lâcher une main n'est pas un problème, j'avais attaché la dragone de mon appareil photo à une dégaine, histoire de le sécuriser, et m'assurer qu'il ne volerait pas 30m plus bas quand je le manipulerais sur le pont de singe. Ce fut sans problème.

Quel dommage que l'eau n'est pas exposée au soleil comme hier, les photos seraient bien mieux réussies (Nous sommes au moins une heure plus tôt que la veille).

 

2011-07-Via-cascade-BIS 6945

 

P1090265

 

Endroit splendide, pour moi le plus bel endroit pour profiter de la vue sur la vallée... et à mes pieds :) Je ne m'en lasse pas :)

 

P1090270

 

P1090275

 

Gauthier de plus en plus à l'aise dans le pont de singe :) A moins que ça ne soit la "pression de l'appareil photo" ? :)

 

P1090276

 

P1090277

 

P1090279

 

En moins de 3/4 d'heure, l'affaire est réglée ! En route vers Rosuel pour la 2° Via de la journée !

 

P1090281

 

 

Repost 0
Published by gore - dans Montagne
commenter cet article
2 juillet 2011 6 02 /07 /juillet /2011 12:44

 DSC01676

 

En ce 3° jour de notre périple Tarin, nous nous rendons par cette belle matinée radieuse, à pied à la Via de la cascade de la Fraîche, située à seulement 1km de l'hôtel, à Prolagnan en Vanoise.

 

DSC01620

 

On l'entend gronder au loin... Et une fois qu'on y est, que ce site est beau ! Quelle belle cascade majestueuse, quelle puissance, quelles couleurs ! Et quand le soleil est dessus, il y a un arc-en-ciel ! Magnifique !

 

2011-07-Via-Cascade 6669

 

La cascade est bruyante, certes. Engagé dans la Via, à 3m l'un de l'autre, il faut hurler pour communiquer.

 

DSC01622

 

Via qui bien que très courte, est impressionante pour la grande majorité, mais pas pour moi, je m'y sens étonnement à l'aise, sous le charme de cet endroit hors norme, je profite de chaque seconde de la vue et de la verticalité.

 

DSC01623

 

Egalement de l'humidité :) Selon les endroits, mais surtout sur le bas, nos visages sout fouettés par quelques très agréables embruns :)

 

DSC01629

 

Mes divers papiers, GSM et appareil photo sont bien à l'abri de sacs plastiques, eux-mêmes glissés dans mes habituelles sacoches jouxtant mon baudrier.

Cette Via, selon les diverses sources, est côtée soit sans grandes difficultés, soit très dure. Exactement le reflet des avis dans notre petit groupe. Gauthier la trouve technique et impressionante, moi tout le contraire, beaucoup plus facile que celle de Landelies !

 

DSC01639

 

Plaisir !

 

 P1090168

 

2011-07-Via-Cascade 6676

 

Ascension sans histoire, nous atteignons assez vite le pont de singe, que Gauthier n'avait pas osé faire lors d'une première tentative, seul, il y a de nombreuses années.

Conscient de ce fait, j'ai quand même une petite appréhension en passant dessus, même si Gauthier vient de la franchir rapidement et sans encombre. 

 

 

P1090170

 

DSC01668

 

P1090172

 

 

Bon c'est pas tout ça, mais quand il faut y aller, 'faut y aller !

 

2011-07-Via-Cascade 6681

 

En fait, c'est super facile :) Les cables ne sont pas forts tendus, certes, mais j'y suis fort stable, très à l'aise, profitant de la vue extraordinaire devant moi et sous mes pieds :) Splen-di-de !

 

Je passe mon avant-bras gauche par dessus le cable, et je lache même la main droite pour faire coucou pour les photos :) Gé-nial :)

 

2011-07-Via-Cascade 6687

 

Je rejoins Gauthier, qui ne comprend pas comment on peut être si à l'aise dans cette courte traversée :)   En fait, tout comme 2 jours en arrière au pont népalais de la Roc du vent, être un peu plus petit que la moyenne est un avantage.

Car en l'occurence ici, le cable de vie étant relativement haut au-dessus de nos têtes, mes longes sont presque tendues pendant la progression, m'apportant beaucoup de stabilité !

 

Bonheur, j'adore cette Via et ce site !

En moins de 45 minutes, en traînant, elle est déjà finie ! Schnif.

Il faut absolumment la refaire avant notre départ... Je proposerai même, sans grand enthousiasme de mes acolytes et sans trop y croire moi-même, de la refaire ce soir en nocturne, à la frontale :) Un jour peut-être.... :)    Mais heureusement, on la refera en vitesse le lendemain matin, avant de quitter définitivement Prolagnan.

 

 

DSC01692

 

DSC01693

 

 

P1090174

Repost 0
Published by gore - dans Montagne
commenter cet article
30 juin 2011 4 30 /06 /juin /2011 22:00

 

DSC01521

 

Après une route nocturne sans soucis depuis la Belgique, nous voici vers 13h15 à pied d'oeuvre garé au parking du refuge du Plan de la Lai. 45 min de marche nous sépare encore du début réel des hostilités. Malgré d'excellentes prévisions météo, le sommet du Roc du vent (Le gros "rocher" sommital sur lequel la Via est installée) est couvert d'une épaisse brume. Arrivés au départ de la via, Gaet s'équipe, je me rends compte à quel point l'endroit peut-être lugubre et à quel point la splendide et habituelle vue sur le lac de Roselend est voilée, voire bouchée.

 

P1080870

 

 

J'avais déjà eu cette impression lugubre l'année passée ici avec Doudou, la première demi-heure avait été couverte, avant de se changer en grand soleil.

Ici ce fut pareil, à la différence près... qu'il aura fallu plus de 3h avant que ça s'éclaircice pour de bon ! Juste à temps pour prendre de splendides photos du Lac, en haut de la 3° tour, juste avant la descente finale.

Mais n'anticipons pas :)

 

Cette brume a au moins l'avantage que l'aspect vertigineux des premières dalles franchies, est "caché", souvent on ne voit pas le sol !

Gaet prend assez vite confiance, malgré un trouillomètre à zéro en débutant. Mis à part de nombreux entrainements à Landelies, ce n'est jamais que sa 2° via, après tout, sa première en dehors de Belgique.

 

 

P1080902 

 

2011-07-Vias-Roc-du-vent 6441

 

 

2011-07-Vias-Roc-du-vent 6443

 

Les pieds de Gauth'

 

2011-07-Vias-Roc-du-vent 6445

 

DSC01535

 

Nous progressons gentiment mais surement, dans un froid assez vif, et atteignons sans encombre le plateau herbeux surplombant la première des 3 tours.

 

P1080921

 

P1080906

 

L'endroit est toujours aussi splendide, garni de milliers de fleurs, y compris la plus rare de toute... par dizaine, par centaine peut-être.

 

P1080945

 

Pas envie de flaner pour autant, il fait froid et venteux, la brume nous offre une vue à 100m/200m maximum.

 

 DSC01545 

 

Nous apercevons pour autant la 2° et 3° tour, et le très vertigineux pont népalais, que je redoute un peu.

 

P1080952

 

Bon apparemment, je ne suis pas le seul à le redouter :)

 

P1080949

 

L'année passée avec Doudou, nous n'avions emprunté que la première moitié de la via, quittant celle-ci par l'échappatoire entre la 1° et la 2° tour.

 

Nous nous recablons pour l'impressionante descente. Impressionante car il n'est jamais gai de descendre, on fait souvent face à la pente alors qu'en général, on lui tourne le dos !

 

P1080962

 

DSC01551

 

Nous voici dans le canyon, il est grand temps de se restaurer (il est 16h30 !).

 

2011-07-Via-du-roc-du-vent-BIS 6491

 

Nous nous éloignons de quelques mètres de la Via, pour jouir d'une certaine vue sur la vallée vers Bourg-Saint-Maurice et la Vanoise.

 

P1080978

 

Une fois le repas fini, je suis "tout fou", j'ai juste une envie, celle d'en découdre au plus vite avec cette deuxième moitié de Via, que nous n'avions pas fait en 2010... Et c'est parti ! L'ascension de cette 2° tour est assez verticale, c'est très impressionant, je balise un peu (baliser = stresser) mais je ne peux pas le montrer à Gaet qui balise surement encore plus. On ne traine pas.

 

La 2° tour, c'est ça :)

 

2011-07-Vias-Roc-du-vent 6485

 

 

Pourquoi cette impression alors que le sol n'est qu'à quelques dizaines de mètres ? Car le sol au pied de la falaise, part ensuite en forte pente jusqu'à un petit lac (Celui de la Gittaz) qui se trouve 300m en dessous de nous ! On ne regarde que ça, le fond de la vallée de ce côté là !

 

A peine cheminons-nous depuis 3 ou 4 minutes... que Gauthier perd le cache-soleil de son appareil photo ! On le regarde tous tomber, et rouler pendant de nombreuses secondes, dévalant la pente herbeuse et pentue. Sa course s'arrête enfin, je prends des repères visuels pour être sûr de retrouver l'endroit d'un coup d'oeil. Bref conciliabule pour savoir que faire, et Gauthier redescend les quelques mètres déjà gravis de la 2° tour, pour emprunter le sentier plus bas à la recherche de ce bout de plastique bien utile. Gaet et moi continuons vers le haut, il sera toujours loisible de profiter de la vue bien installés dans l'herbe sommitale, que juchés en position plus ou moins confortable, dans ce pilier TRES vertical.

 

2011-07-Via-du-roc-du-vent-BIS 6498

 

Quelques minutes après, à mi-hauteur dans la 2° tour, personnellement assez impressioné par le gaz ( = le caractère très "aérien") de l'endroit, je choisis un petit replat, pour me retourner, et crier le plus fort possible mes indications pour que Gauthier, quelque part dans la pente herbeuse, puisse retrouver son cache-soleil. 2 ou 3 grosses minutes seront nécessaires. Gaet m'avouera plus tard que ce fut pour lui le moment le plus impressionant, le fait de se rendre compte à quelle distance est Gauthier, le fait de devoir hurler pour qu'il entende vaguement mes indications... Tout celà fait réaliser l'échelle de grandeur des éléments dans notre dos, et sous nos pieds :)

 

Sur le cliché ci-bas, nous sommes à mi-hauteur dans la 2° tour. On voit le lac de la Gittaz (le plus petit des deux) et j'ai entouré d'un cercle rouge... la minuscule silhouette de Gauthier.

 

Copie de P1080997

 

 

P1080992

 

Voici le sommet de la 2° tour, on souffle, en attendant Gauthier... qui remontera le sentier, et gravira cette tour en un temps record !

 

2011-07-Via-du-roc-du-vent-BIS 6528

 

Enfin, voici le pont népalais de 19m, séparant la 2° de la 3° tour. Ici le mot impressionant prend toute sa signification. Toujours ce lac si bas en dessous de nous, cette pente... Ce caractère aérien de l'endroit. Ce vent.

Je m'y colle en premier, et distille encore quelques phrases rassurantes à Gaet, qui va assurer grave  (Je suis un excellent coach quand je veux :) 

 

2011-07-Vias-Roc-du-vent 6499

 

Les cables ne sont quand même pas très tendus, tout bouge, de petits cables montants relient tous les 3, 4m le cable des pieds avec les cables des mains, censés rigidifier vainement l'ensemble, en fait ça sert juste à nous embêter au fil de la progression. J'ai 2 petites sacoches de part et d'autres de mon baudrier (Papiers, GSM, appareil photo... ), elles me gênent à chaque cable "rigidifiant".

Arrivé à mi-chemin, je me rends compte à quel point il y a du vent ! Puis il y a eu cette secousse dans le cable pour les pieds. Je crie à Gaet, impatient semble-t-il, d'attendre 2 secondes avant de se lancer, car ce n'est pas simple, et j'étais convaincu qu'il venait de poser un ou deux pieds sur le cable, sauf que... il n'avait pas encore touché le dit cable, qu'il avait distinctement entendu ma phrase et ça ne l'a bien sûr pas vraiment rassuré.

 

A quelques mètres du but, mon esprit a brièvement tenu le dialogue suivant "Ah oui c'est vrai, Gauthier fait des photos, se retourner, sourire béatement, CHEEESSSSEEEEE". Ce qui donne ceci :)

 

2011-07-Vias-Roc-du-vent 6506

 

Voici le bout YYYAAAAHHHHOOOUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUU à vous les gars, je sors l'appareil photo.

 

2011-07-Vias-Roc-du-vent 6517

 

Bon Gaet j'ai à peine eu le temps d'immortaliser sa performance, tellement il me suivait de près, et vite :)

Il en est tout heureux, il y a de quoi ! Et pour ça, je n'ai pas raté la photo :) Regardez ce bonheur :)

(En haut à droite, remarquez Gauth' installé).

 

 

P1090034

 C'est de très loin le passage le plus impressionant que j'ai rencontré jusqu'à présent de ma courte carrière de Via ferratiste :) Gauthier, beaucoup plus expérimenté, dira la même chose peu de temps après.

 

P1090038

 

Mais où est-il Gauthier ? Après s'être bien installé pour immortaliser la traversée de ses petits copains, le voici sur les cables branlants. Première constatation : Pour une fois dans une Via, être grand complique les choses. Il doit quasi s'agenouiller pour bien saisir les cables pour les mains ! Un vent de dingue se décidera à souffler pendant son franchissement, pas simple !

 

 P1090042

 

 


 

P1090045 

 

Tout le monde franchit le gouffre, on est tous excités comme des gamins pendant 10 minutes, tout le monde a dû se dépasser !

 

On se balade bucoliquement dans l'herbe rase de la 3° tour, presque dénuée de fleurs par rapport au sommet de la 1°.

 

P1090047

 

L'endroit est très agréable, nous apercevons à nouveau le Lac de Roselend (Le plus grand des deux). Quelques minutes plus tard, nous passons en mode "poète", très calmes, allongés dans l'herbe, à profiter d'une vue dégagée, ensoleillée et superbe sur le lac, certains font des photos de fleurs. On savoure cet instant génial, dans un endroit qui ne l'est pas moins.

 

P1090057

 

P1090049

 

P1090065

 

2011-07-Via-du-roc-du-vent-BIS 6534

 

2011-07-Vias-Roc-du-vent 6540

 

 

 

Cliché que j'adore

 

DSC01568

 

J'ai peut-être parlé trop vite, en parlant de "poète" :)

 

P1090063

 

Dans quelques minutes nous entreprendrons la facile descente (cablée par moment) pour atteindre le tunnel. J'y constaterai avec surprise que les piles de ma frontale sont plates, grrrrrrrrrrrr.

 

En tout cas, nous n'aurons pas volé un bon bain. Gaet lui, prend un peu d'avance sur cette tâche.

 

2011-07-Vias-Roc-du-vent 6578

 

20h nous voici de retour à la voiture. Sans compter les marches d'approche/de retour, mais en comptant le pic-nic à mi-chemin, il nous aura fallu 4h30 pour venir à bout de la Via du Roc du vent ! Une belle victoire pour tout le monde, mais surtout pour Gaet qui vient de vivre sa première journée en montagne !

 

Repost 0
Published by gore - dans Montagne
commenter cet article
30 juin 2011 4 30 /06 /juin /2011 21:11

 

Petit aperçu de nos aventures en Tarentaise ces derniers jours, et qui feront l'objet d'articles plus détaillés :)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1090267

 

 

 

Mont-Blanc sur le t-shirt... mais surtout Mont-Blanc à l'horizon ! :)

 

P1090144

 

 

 

P1090295

Repost 0
Published by gore - dans Montagne
commenter cet article
17 juin 2011 5 17 /06 /juin /2011 12:51

 

En vue de s'entraîner avant la Tarentaise dans quelques jours, nous comptons faire à plusieurs reprises la Via de Landelies, comme ce matin.

 

Sachant Gaetan parfois sujet à de petites défaillances, je me suis dit que prendre l'une ou l'autre précaution supplémentaire ne serait pas du luxe. Et ce matin, j'ai mis les petits plats dans les grands :) Jugez plutôt :)

 

 

DSC00096

 

 

DSC00102

 

 

 DSC00105-copie-1

 

 

DSC00108

 

 

Repost 0
Published by gore - dans Montagne
commenter cet article
8 juin 2011 3 08 /06 /juin /2011 00:22

Quelques clichés de la 1° Via de l'année, à Landelies tout près de la maison, en compagnie de mes 2 acolytes (presque) habituels pour les Vias, Gauthier et Gaet. La même équipe de 3 qui s'apprête dans les prochaines semaines à s'attaquer à l'une ou l'autre Vias Savoyarde... en Tarentaise ! 

Nous étions pour une fois accompagnés par une photographe compétente, j'ai cité... Marie ! Grand merci à elle pour ces belles prises :)

 

  2011-05 6571

 

Les gars, quand vous le voulez, vous êtes presque beaux ! (et quand l'appareil photo est très très bon :-) 

 

2011-05 6567

 

Let's rock'n roll babe ! 

 

2011-05 6584

 

 

 

2011-05 6592

 

Quoi ? On avance pas assez vite, c'est ça ? :) 

 

2011-05 6604

 

On y arrive, on y arrive, minute :) 

 

2011-05 6606

 

Proud to be not so fat !

 

2011-05 6627

 

Gaet tout en style et en concentration. 

 

2011-05 6631

 

A mon tour de rentrer le ventre (J'attaque la cheminée). 

 

2011-05 6634

 

 

 

2011-05 6635

 

 

 

2011-05 6645

 

Petite pause en attendant Gaet. 

 

2011-05 6653

 

 

 

2011-05 6655

 

 

 

P1070345

 

Youhouuuuu, tu nous vois ? 

 

2011-05 6657

 

 

 

2011-05 6660

 

Un cliché que j'aime beaucoup. 

 

2011-05 6666

 

 

 

2011-05 6676

 

 

 

2011-05 6691

 

 

 

2011-05 6692

 

 

 

2011-05 6696

 

Gauth' tranquille !

 

P1070359

 

Est-ce bien le moment pour pianoter, hum ? :)

Et en bas, en tout petit, des gens. ça vous donne une vague idée de la hauteur :)

 

P1070361

 

 

 

P1070367

 

Trop fort le Gaet ! 

 

P1070371

 

Un autre cliché que j'aime beaucoup. 

 

P1070377

 

Même pas mal. 

 

P1070378

 

 

 

P1070380

 

Yourtalkingtome ? 

 

P1070383

 

Gaet maître du monde ! 

 

P1070396

 

 

 

P1070399

 

 

 

P1070402

 

 

 

P1070403

 

Vue depuis le point culminant de la Via, sur la vallée de la Sambre, les maisons de Landelies au premier plan, et au-delà du 2° méandre, l'Abbaye d'Aulne

 

P1070404

 

On remet ça quand vous voulez les gars :) 

 

P1070408

 

Apéro time ! Bien mérité... 

 

P1070410

 

Vivement la Tarentaise bientôt : )

 

C'est quoi la Tarentaise ? C'est ceci :)    (2 petits clichés sympas retrouvés récemment).

 

 

P1030070

 

 

 

P1030101

 

 

Repost 0
Published by gore - dans Montagne
commenter cet article
2 mai 2011 1 02 /05 /mai /2011 21:14

 

 

Ce concert génialissime de Therapy? le 13 novembre, que j'avais tellement adoré pour différentes raisons, n'aura plus jamais le même goût et la même saveur dans mon esprit.

 

La personne grâce à qui j'avais réussi à avoir 2 tickets alors que c'était archi sold-out, est décédée ces jours-ci.

 

 

Il s'appelait Matt, il habitait Paris. Je ne l'ai jamais rencontré en vrai. Il s'est éteint après 5 ans de combat contre la maladie.

 

 Il aurait adoré être ce soir là à l'AB mais c'était un peu loin 3h de bagnole...

 

C'est con la vie parfois.

 

Allez hop, un p'ti Screamager à fond de balle, en pensant à lui. . .

Repost 0
24 mars 2011 4 24 /03 /mars /2011 22:30

 

Ce 15 juillet 2010, sur le coup de 9h30, nous voici à pied d'oeuvre avec Vincent, à l'attaque du col de la Madeleine, en Tarentaise bien sûr.

 

Nous avons tous les 2 entre 2 et 3h de sommeil, car nous venons de passer la nuit dans la voiture, en trajet entre la Belgique et la Savoie.

 

Vous serez ravi d'apprendre que le col de la Madeleine, sur son versant nord (le versant Tarin) est long de 26km, pour un dénivellé de 1.600m !

 

C'est le premier test grandeur nature de mon nouveau pédalier, un compact... En Alpes de Haute-Provence quelques semaines auparavant, je m'étais rendu compte à quel point un pédalier classique était difficile lors de l'ascension d'un col... (On devient vieux, que voulez-vous :)

 

P1020845

 

 

Petite pause à plus ou moins mi-chemin. Décors splendide.

 

P1020851

 

  P1020853

 

P1020855 

 

P1020856 

 

 

Pendant l'ascension, nous nous faisons bien sûr rattraper par de nombreux cyclistes, y compris... des femmes !

Voici l'une d'elle...

 

 

P1020860

 

 

Inutile de préciser que nous sommes ici en plein cagnard (= chaleur estivale), même de grand matin, et même à une altitude conséquente ! Ké calor Senor !

 

 

P1020864

 

 

12km ? Encore tout ça ? Et bien oui, encore tout ça... :) Nous avons vite constaté à quel point les pourcentages indiqués sur les (flambantes neuves) bornes kilométriques en plastique, sont érronés de bout en bout (Nous disposons du pourcentage de pente sur nos compteurs respectifs... et nous nous y fions exclusivement). Nous constaterons les mêmes erreurs dans les 2 autres cols que nous emprunterons pendant notre (trop bref) séjour. Dans le Col de l'Iseran, l'idiotie va même jusqu'à faire cohabiter de vieux panneaux en bois (Avec des informations correctes) avec le même type de bornes neuves (Totalement à côté de la plaque).

 

 

P1020869

 

Une pente pouvant être parfois impressionante (44% !), jugez par vous-même :)

 

 

 

 

 

J'aime beaucoup ce cliché, le nuage de brume, l'église en vieilles pierres, le sommet au loin, la règle des 3 plans...

 

 

P1020872

 

 

Au vu de la chaleur, la poche à eau de Vincent et mes bidons, se vident de leur contenu à une vitesse extraordinaire. Heureusement notre voie est jalonnée de petites fontaines, nous fournissant en eau d'une qualité limpide (Quel autre endroit au monde que la montagne, pour avoir de l'eau d'une qualité correcte ?).

 

 

P1020890

 

 

Toute la 2° moitié de notre périple ascendant (qui dura tout de même... 3h !), notre progression est rythmée par les fréquents passages de cet hélicopète civil, transportant du matériel lourd entre le sommet de la Madeleine (on l'ignore encore) et un endroit quelques centaines de mètres de là.

 

 

P1020894

 

Dur dur !

 

 

 

 

 

Le décor est de plus en plus aérien, et dégagé de toute forêt. Au loin, se découvre majestueux, le Mont-Blanc.

 

 

P1020901

 

 

La Madeleine est un col emprunté régulièrement par le Tour de France, la route en est remplie d'inscriptions en tout genre. J'en ferai plus de photos à la descente (Voir plus bas).

Car oui, nous touchons enfin au but... Sur la crête, au centre sur la photo, le sommet... Enfin !

 

 

P1020905

 

 

Victoire ! :) 3h d'effort en plein cagnard, après une nuit d'une qualité discutable, je savoure, nous savourons :)

 

 

 

P1020913

 

 

 

 

 

P1020926

 

 

Encore cet hélicoptère, qui nous le constatons, transporte des piliers métalliques de télésiège.

 

 

P1020908

 

P1020909 

 

 

 

 

Le Mont-Blanc, vu du sommet de la Madeleine.

 

 

P1020921

 

 

Et en avant pour la descente ! L'occasion pour moi, libéré que je suis de la gestion de mon effort, d'enfin prendre de nombreux clichés du col, dont celui-ci d'une courageuse qui termine l'ascension, et le suivant de Vincent, avec toujours le Mont-Blanc en toile de fond.

 

 

P1020949

 

Copie de P1020948 

 

 

Doppés ? Nous ? TOUJOURS !

 

 

P1020952

 

 

Très international, le peinturlurage local. Et l'on sait maintenant que la peinture coûte moins cher aux Pays-Bas qu'ailleurs !

 

 

P1020964

 

 

Est-ce bien raisonnable d'atteindre en vélo la vitesse de 74 km/h, je vous le demande ! ?!??!?!!!!

 

 

P1020972

 

 

En tout cas, ça ne suffit pas pour me rafraîchir, j'ai toujours aussi chaud :)

 

 

P1020974

 

 

Le reste de la descente fût vite accompli, sans offrir à mon goût, autant de plaisir que la première partie de celle-ci. En effet, impossible de prendre beaucoup de vitesse sur de petites routes sinueuses en forêt, avec la sortie de chaque virage caché jusqu'au dernier moment. Rien à voir avec le billard large et dégagé, proposé pendant quelques km entre le sommet et les premières forêts.

 

 

Une fois à la voiture, en route pour Rosière, prendre possession de notre appartement, dans la meilleure résidence du monde ! (Son nom ? Information confidentielle, je ne parlerai que sous la torture !).

 

Vue depuis le balcon sur la vallée de la Tarentaise, en regardant vers Tignes et Val d'Isère... La montagne culminante est le Mont-Pourri.

 

P1020985

 

 

En soirée, après avoir procédé au plein de sucres lents (nommés communément Boite de spaghettis miracoli sauce tomate) nous voici en voiture au sommet du Col du Petit Saint Bernard, distant de Rosière de seulement 8km.

 

Le Mont-Blanc, soleil couchant, est splendide.

 

 

P1020989

 

 

2 km au delà du col, se trouve sur le versant italien, ce petit lac sympathique, nommé Lago Verney, très fréquenté en journée, mais désert ou presque en soirée.

 

 

Copie de P1020995

 

P1020997 

 

 

Demain, en route vers de nouvelles aventures !

 

 

P1030002

 

 L'appareil tourne encore ? Zut !

 

 

P1030005

 

 

PS Je m'en voudrais de ne point vous montrer la vue sur le Mont-Pourri depuis notre balcon, au réveil le lendemain matin...

 

 

P1030007

Repost 0
Published by gore - dans Montagne
commenter cet article
16 janvier 2011 7 16 /01 /janvier /2011 16:37

 

Un an après, Channel Zero ré-investit l'AB !

 

 

Un décor plus simpliste que l'année passée (car seulement 2 dates au lieu de 6 à l'AB) mais excellent concert.

 

 

L'intro.

 

 


 

 

 

 

Haja et Gaetan à l'air balcon perché :) Et le reste de l'équipe dans mon dos, sauf Doudou qui est dans...

 

 


 

 

 

 

... le pit !

 

 


 

 

 

 

 


 

 

 

 

La première chanson "nouvelle" qu'ils nous ont joué, un morceau assez long et assez épique. En guest, c'est Gérald, le mec du studio à Wierde où Channel répète, et qui accessoirement, nous a enregistré en juin avec Alesia. Il a bien du s'amuser :)

 

 


 

 

 

 

L'excellente reprise de Walk, avec Phil Demmel de Machine Head en guest.

(Et brève vision de Gaetan à 2 doigts de sauter du balcon de contentement :)

 

 


 

 

 

 

Une nouvelle, toujours avec Demmel.

 

 


 

 

 

Toujours une nouvelle, toujours avec Demmel.

 


 

Et en final, ils ont aussi joué avec Demmel, Black Fuel, mais aussi... cette petite reprise que peu de personnes doivent connaître :)   (Quelle folie, je dois encore en avoir des bleus :)     (La vidéo n'est pas de moi).

 

 

 


 

 

Repost 0
Published by gore - dans Batterie
commenter cet article