Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 février 2008 3 27 /02 /février /2008 15:30

3 septembre 2004. 

Aujourd'hui, avec Fabi, nous décidons d'aller voir ce qui se passe en haut du Col de L'aiguille à 2552m, (perché loin au-dessus de Sainte-Foy-Tarentaise (1559m)), et le Lac du Clou (2373m) tout proche de celui-ci.

On se gare au parking des Maisonnettes (juste à côté de Sainte-Foy-Tarentaise), et en avant la troupe. La journée est radieuse, grand soleil... Le bonheur.

Au début, nous progressons dans une épaisse forêt de sapin, çà monte gentillement. Quand on en sort, le sentier commence à serpenter sous un télésiège, celui de l'Arpettaz (Sainte-Foy possède un petit domaine skiable, à priori fort récent). Au fur et à mesure qu'on s'approche du sommet de celui-ci, çà devient pentu, et une fois celui-ci passé (vers 2.050 m), çà devient un vrai mur ! 


undefined
Vue sur notre gauche, de la vallée de la Tarentaise jusque Bourg-Saint-Maurice.


undefined
Et devant nous un peu à gauche, on devine le Mont-Blanc derrière les rares nuages du jour...

Le col n'est plus si loin, il reste plus ou moins 500m de dénivellé, mais quels mètres !!! :) Le terrain est assez difficile. Le soleil tape dur magré qu'on est début septembre et qu'on se trouve en altitude. On sue des gouttes carrées :)

Heureux d'être en haut du Col de l'Aiguille (2552m) !

undefined
Vue sur le vallon opposé, une fois avoir franchit le col.
 

Au sommet, il y a un gros troupeau de moutons, et une fois le Col franchit, on s'installe pour manger notre baguette et notre Beaufort, et profiter de la magnifique vue sur le versant opposé et sur le vallon (sans nom)  qui s'offre à perte de vue sous nos pieds. On ne voit pas encore le Lac du Clou, il nous est caché par un replis de terrain.

Cet endroit est vraiment magique, splendide... grandiose !

Notre repas fût bref, car 3 jeunes veaux un peu foufou qui traînaient par là, décidèrent que notre Beaufort leur était dû, et qu'ils allaient y goûter :) Que nenni, mais nous dûmes pour celà battre en retraite, enfin dans la pratique, continuer en avant notre rando :) Poursuivi pendant quelques minutes par les 3 hôtes des lieux qui n'en démordaient pas. Un veau qui galope, l'air de rien, çà impressionne :)


undefined
Vue depuis notre endroit de pic-nic. Au premier plan sur la gauche, remarquez les 3 paisibles veaux un peu jouettes ;)
Au loin, les glaciers de l'Argentière et de l'Archeboc, au delà desquels vous vous trouvez en Italie (en juin 1940, l'invasion italienne en Savoie, a entre autres commencé ici). 

On commence la descente dans le vallon... à la recherche du Lac du Clou (2373m). Fabi se plante un peu et nous entraîne vers le lieu-dit "Les Monts", un peu trop sur notre droite. C'est très sympa tous ces petits rochers, mais c'est pas la route ! :) L'endroit est prodigieux.


undefined
Fabi cherchant son chemin dans "Les Monts". On commence à distinguer le lac.
     

undefined Derrière nous, on distingue 5 glaciers différents. Sur la droite, le Mont-Pourri qui culmine à 3779m (le sommet est dans les nuages).


undefined
Le col de l'Aiguille, que l'on vient de franchir.

Puis on redescend plus dans le vallon pour se rapprocher du lac.

undefined







































Il n'a pas l'air comme çà, mais sa taille est considérable. Au moins 200m de long.


Ensuite commence la longue descente... 1000m à redescendre ! Heureusement que la pente n'a plus rien à voir avec ce qu'on a monté, car avec nos genoux calamiteux à tous les deux, on aurait dégusté :)

On passe par le barrage à Le Clou (2205m), lieu-dit qui a donné son nom au lac un peu plus haut.

undefined

La suite de la rando nous amène au village du Monal (1874m), où l'on se croirait un siècle en arrière ! Super joli.
Ici, le temps s'est vraiment arrêté. Pour une raison qui m'échappe, je n'y ai pas fait de photos...

http://www.montagne-photos.org/monal.htm

http://www.alpes-photos.com/vanoise8.htm

http://www.alpes-photos.com/monal2.htm

Le tour se termine, nous sommes à L'échaillon (1847m), petit hameau minuscule d'une demi-douzaine de fermes, et un peu plus loin, à partir du parking à 1799m, nous redescendons par la route carrossable jusqu'à l'auto.

Nous sommes mort-crevés !!! :) Mon dos est très douloureux. Fabi commence à sentir son mauvais genou... Il était temps de rentrer :)

Super long tour de 6h... heureux ! 1000 mètres de dénivellé. Splendide rando, à laquelle je pense encore souvent aujourd'hui...

Partager cet article

Repost 0
Published by gore - dans Montagne
commenter cet article

commentaires