Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 mars 2010 5 05 /03 /mars /2010 09:55

Ces jours-ci, premier tour de l'année à Monthermé, malgré des températures très fraîches (trop?).

Bonne petite reconnaissance de 5h (on a bien dormi le soir ! :)   en compagnie de Steph, en vue de régler quelques menus détails des parcours d'un RandoNet qui aura lieu à Monthermé en septembre, et pour lequel je contribue au choix des différents tracés pour les 3 journées de rando.


Températures fraîches qui ne m'ont pas empêchées de sortir en "court" (Peut-être pas la meilleure idée du jour, j'avoue...).....

HPIM1824


... car entre le beau soleil printanier du début et de fin de tour....

HPIM1815

... nous avons quand même eu droit à une belle bourasque de neige ! çà réveille... :)

On en rigole encore :)

HPIM1825


HPIM1823


Vue sur les villages de Tournavaux (au premier plan) et Haulmé (au loin), entre lesquels serpente la Semoy.

HPIM1826


Au passage, nous en avons profité pour aller voir le gîte que nous occuperons à l'occasion de ce RandoNet.

HPIM1835

Chouette petit gîte, tout au bout d'un long, très long camping, au coeur de la forêt, à 50m de la Semoy. Cadre idéal pour une bonne guindaille, je trouve :) Vive le sport :)

HPIM1833

Repost 0
Published by gore - dans VTT
commenter cet article
1 novembre 2009 7 01 /11 /novembre /2009 08:44

Petite reconnaissance à Monthermé ces jours-ci, pour la première fois depuis 7 mois, c'est long :)

Les 2 points principaux de mon programme, découvrir 2 endroits particuliers, très particuliers, auprès desquels je suis passé des dizaines de fois... sans vraiment les remarquer.

Tout d'abord, le village abandonné de la Dauphiné, et la côte du facteur.
Ici http://www.geocaching.com/seek/cache_details.aspx?guid=35ae3f0e-379e-4913-adc8-41bb0883ce6d
on peut lire :

"
La Dauphinée est aujourd'hui un hameau en ruines envahi par la végétation, mais, autrefois, il était habité par plusieurs familles dont la famille Bourguignon qui, elle, était spécialisée dans la menuiserie. Ses membres étaient réputés pour fabriquer des meubles en chêne de très bonne qualité. Le village se dépeupla peu à peu, et le dernier de ses habitants, le fameux père Bourguignon se sentant un peu seul dans ce hameau, s'abonna au petit Ardennais (journal de l'époque), pour avoir des nouvelles tous les jours, mais surtout avoir la visite du facteur. A cette époque, celui-ci n'avait ni automobile, ni mobylette. Ce brave facteur dut tous les jours, jusqu'à la mort du père Bourguignon, monter à pieds cette côte appelée désormais la côte du facteur. La plupart de ces maisons étaient construites en schiste (roche du sous-sol de la région) et en chêne que l'on trouvait à proximité. Pour les maisons plus récentes, les constructeurs ont fait venir des pierres de Dom-le-Mesnil pour les encadrements de portes et de fenêtres.
"

Un endroit magique...



Point de photo exceptionnelle à vous montrer, vu les conditions climatiques ce jour-là (pluie abondante).


2ème point de mon programme, encore plus majestueux, encore plus magique... il s'agit des ruines d'un château médiéval, appelé Chateau de Linchamps.

Comme pour la Dauphiné, ce sont des geocaches qui ont attirés mon attention dessus.
( http://www.geocaching.com/seek/cache_details.aspx?guid=4cbc477b-3a8a-44dc-90a6-3d9e807cf53f )
Et pourtant, le chateau, je suis passé 20m en contre-bas 30 ou 40 fois... sans à peine le remarquer.

Ici le soleil a bien voulu montrer son nez un très bref instant (juste au bon moment, quand j'atteignais le sommet, çà c'est sympa :)




Faîtage d'un toit, taillé dans la roche il y a 4 ou 5 siècles, sur un gigantesque éperon rocheux servant de base à l'antique donjon disparu. On devine encore des traces de maçonnerie au sommet, là où des arbustes poussent.




Bref passage souterrain.




C'est pas le moment de glisser (facile à dire avec les chaussures de VTT et les cales).




Ici non plus, faut pas glisser :) La roche n'est pas très pratiquable, mouillée comme elle l'est. Mais comme c'est le point culminant j'ai voulu l'approcher au plus près. La roche est taillée pour abriter un canon. Une autre canonière est encore bien visible un peu plus bas.




Je possède une carte postale ancienne du lieu, oblitérée en 1908 ou 1909 (100 ans !). On y voit bien la "Chaise de la Fileuse" (ma photo précédente), où la légende nous raconte que la dernière châtelaine de Linchamps apparaissait sur cette roche, il n'y a pas plus de 40 années, toutes les nuits, et faisait tourner son rouet sans aucun bruit".
Une autre partie de légende, nous indique aussi que quand elle se levait, elle poussait quelques pierres qui tombaient dans la Semoy, comme si elle voulait faire disparaître tout vestige de son ancienne demeure.



Dans l'étude passionante d'un archéologue à propos de ce site ( http://mosa.ouvaton.org/linchamps.html ), on peut lire :

"
De l'autre côté, un escalier rudimentaire ouvre la voie au bastion Nord auquel conduit une longue montée de 45 mètres sur une pente de 15%. Ici se trouve la partie la plus escarpée du site.
Elle se caractérise par une arête rocheuse qui se termine au Nord sur une faille. De part et d'autre, la pente du terrain est forte et à l'Est un alignement de roches renforce la capacité défensive des lieux.

"

Fort bien, mais on remarque en fait sur la carte postale un alignement à l'est (à droite) mais aussi un alignement à gauche ! Disparu de nos jours... La faute à la dernière châtelaine ?



Petite photo prise il y a longtemps depuis la rive opposée de la Semoy, pour donner une meilleure perspective du site :

On discerne le point culminant du château, juste avant la tâche plus verte sur l'arrête en face de nous.
Le site s'étend jusqu'à 200m en notre direction (la photo réduite par overblog, empêche quasi de situer la "Chaise la fileuse', le point culminant).




Repost 0
Published by gore - dans VTT
commenter cet article
28 juillet 2009 2 28 /07 /juillet /2009 10:43

Lorsque je suis parti vers les Pyrénées, comme je descendais seul en voiture, je m'étais mis en tête de faire un (très léger) détour via le Mont Ventoux, pour terminer un tour balisé VTT balèze entamé il y a 2 ans, et interrompu car... j'avais perdu ma veste, j'avais du faire demi-tour.

A minuit dans la nuit du 8 au 9 juillet, me voici en route, via Couvin, Charleville, Reims, etc. Petite pause dodo de 5 à 6h30 vers Dijon.
Vers 12h30 je suis à pied d'oeuvre au pied du Ventoux, juste à côté du village de Brantes (67 habitants :) et en avant !





Il fait caniculaire ici (dans les 30°).
Au programme, atteindre le village de Sault par la route (un des 3 villages à partir desquels on peut gravir le Ventoux) pour faire une partie de l'ascension par la route, et un peu avant le chalet Reynard, quitter la route à l'endroit précis où l'on croise le balisé que j'ai abandonné il y a 2 ans.

Au tout début de mon tour, je croise les très jolis patelins de Reilhanette et de Montbrun-les-bains.

Me voici à Sault, une vue extraordinaire...








... et une concentration de cyclistes au m² unique au monde :)





Pas vraiment de surprise pendant cette ascension, la seule des 3 où je n'avais jamais mis les pieds. La pente est toujours stable, jamais rien d'exagéré. Donc à priori, il s'agit de la plus facile des 3.





300m de dénivellé avant le chalet Reynard, je quitte la départementale car j'ai récupéré le balisé. çà monte encore pas mal, encore sur du tarmac, pendant encore des km, avant de rentrer dans le bois. Normalement à partir de cet endroit, c'est du caviar, des belles descentes extraordinaires juqu'à la voiture (c'est l'info que m'avait donné un autre VTTiste il y a 2 ans, celui-là même qui avait ramassé cette fameuse veste perdue !).
A ma grande déception, toute cette descente n'est qu'une... pure daube, c'est absolument nul, c'est un boulevard de 3km de large, remplit de caillasse... Quand je pense qu'au tout début de la descente, j'ai vu sur ma droite le départ d'un single à priori extraordinaire... que je n'ai pas pris, car j'ai fait confiance à l'avis de cette personne qui m'avait tant vanté les mérites de cette descente balisée (il était Marseillais, ceci explique peut-être celà...).

Heureusement, la vue extraordinaire vers le nord, justifie l'effort :)
En fait, je suis garé là dans le fond :)





3h30 d'effort, par plus de 30°, l'air de rien, çà laisse des traces :) J'ai pas bonne mine, mais c'est peut-être dû à l'exaspération de la descente de m.... :)














Je pense que je n'essayerai plus jamais le Ventoux... en VTT, mais bien en route, c'est bien plus qualitatif je pense.
Vers 16h30, je suis de retour à la bagnole, légèrement "crampé" le gore :) C'est l'effet de la chaleur, çà...

Ensuite, en route, car le trajet est encore long jusque La Quère ! Que j'atteindrai, d'une traite, vers 21h30, après avoir assité aux environs de Montpellier, dans une aire de repos, à un départ de feu de forêt, qui faisait déjà un bon 10m de large, et qui commencait à gravir la colline derrière ! Pas glop ! Impressionant... et j'ai oublié d'en prendre une photo. Il parait qu'on en a parlé dans la presse le lendemain...

Repost 0
Published by gore - dans VTT
commenter cet article
8 février 2009 7 08 /02 /février /2009 21:02

Ce dimanche, petite sortie club à Monthermé. Bien que le soleil promis par Météo France ne s'est montré... qu'un quart d'heure, on a malgré tout passé une excellente matinée, sur ce parcours très dur, une version légèrement allégée de mon tour parfait : 5h pour 39 bornes et 1250m de dénivellé positif (légèrement allégée, j'ai dit :)

Certains ont eu du mal à rentrer (non, pas de noms, je ne suis pas comme çà :::::::)))))))))))))))))))))))













Steph, dit "l'indien" :)




Repost 0
Published by gore - dans VTT
commenter cet article
20 janvier 2009 2 20 /01 /janvier /2009 21:01

Aujourd'hui, après avoir réglé 2, 3 menus problèmes de chassis, j'ai profité de cette belle journée ensoleillée pour un petit tour VTT à Monthermé, pour la première fois depuis 7 mois.

L'occasion d'un petit repérage... avec 2 idées bien précises à tenter, qui se sont révélées excelentissimes. Des singletrack de folie. Le premier très pentu (jamais en dessous de 20%) et très escarpé avec une vue de dingue (la 2° et 3° photo), l'autre moins pentu mais beaucoup plus joli et technique (beaucoup de pierres cachées par les feuilles mortes), qui serpente le long d'un petit ruisseau qu'on franchit une bonne quinzaine de fois sur de solides passerelles en bois, remplies de mousse ! Assez dangereux quand c'est humide, même en marchant...


Dame nature dans ses oeuvres.




Là dans le fond : La Semoy.








Ou comment réussir (???) une photo impossible à regarder plus de 10 secondes... :::::::))))))))))))))))))))




Très charitable, la personne qui a placé une rampe pour permettre aux VTT de traverser sans mettre pied à terre... Objet réalisé à base de... pneus :)



Repost 0
Published by gore - dans VTT
commenter cet article
6 octobre 2008 1 06 /10 /octobre /2008 12:43





Après avoir été tardivement mis au courant de la fin des travaux, ce samedi j'ai tenté le Ravel 109.

La ligne 109, c'était une ligne de train, qui faisait Thuin, Thuillies, Beaumont, jusque Chimay.
La ligne de bus actuelle s'appele toujours 109 d'ailleurs.

Point de vue Ravel, depuis une éternité, la fin du tracé est prête. A une période, je fréquentais souvent ce tronçon entre Froidchapelle et Chimay / Virelles.

Nouveauté 2008, la commune de Beaumont vient juste de finir sa partie... et apparemment, la commune de Sivry l'avait déjà fait depuis quelques temps, et je n'étais pas au courant, bigre !

Ce samedi, j'ai donc parcouru toute la partie qui est inédite pour moi, entre Strée, en passant par Beaumont, Solre-St-Géry, Renlies, Sivry, Rance... jusqu'au raccord avec le Ravel à Froidchapelle (la partie que je connais déjà).

Solre-Saint-Géry, c'est surtout un splendide viaduc ferroviaire (connu de tout Beaumontois) et que je n'avais jamais vu puisque perdu dans les champs... Une vue extraordinaire.











La partie de la commune de Beaumont est... un billard, il manque encore les raccords à chaque croisement avec une route, mais bon.

Par contre, gros point noir, toute la partie de la commune de Sivry... a été très mal faite... Le tarmac est déjà tout bosselé... Et dans leur grande bonté, ils ont ajouté sur le côté, une piste de sable, sans doute pour les cavaliers. Excellente idée, très mal réalisée, avec les intempéries diverses (nous sommes en Belgique) le sable a envahit la partie tarmac... En vélo de course, peut mieux faire...





Quand nous habiterons à Thuillies, et que la commune de Thuin aura terminé sa partie (ils ont commencé cet été en fait), nous aurons le Ravel... à 100m de la maison, bonheur ! Quand nous aurons du monde à la maison, nous pourrons aller faire découvrir la région par là...
Aussi très pratique pour aller faire du vélo en toute sécurité, avec les enfants, en site propre !

 Sur le Ravel, on peut encore voir quelques rares vestiges de signalisation ferroviaire ("SF" means ? ).












































Quelques ouvrages d'art, ici un pont en maçonnerie en arc sur-baissé (çà en jette hein ? :)





Et enfin, de très nombreuses gares / maisons de garde-barrière, de toutes formes et de toutes tailles, redevenues des maisons particulières, dont certaines très bien refaites, voyez la dernière de la série, avec un bardage en bois pour recouvrir un escalier intérieur, magnifique.














L'ancienne gare de Sivry, quant à elle, est devenue un "centre de Dépaysement et de plein air" (http://www.meteoastronomieasivry.be/centrededepaysementetdepleinair.htm)





Ho, des vieux wagons, çà me rapelle vaguement quelque chose :)


 


Ici, au raccord entre la commune de Sivry, et celle de Beaumont, la 1° citée a oublié de retirer certains panneaux... :)
C'est malin.





Quelques paysages splendides (Rance et ensuite, Renlies).





Repost 0
Published by gore - dans VTT
commenter cet article
16 septembre 2008 2 16 /09 /septembre /2008 23:45

Quelques splendides moments de solitude... :) Surtout le premier...







 

Et sinon, on a retrouvé trace de Francwè :) Depuis le temps que je la cherche celle vidéo là...

Un grand classique... Au boulot dans le team , "Djé bouqui din l'arp", çà sort 3 fois par semaine depuis des années... Culte :)

http://www.elcome.be/duval/interview_duval.swf

Celle-ci aussi, je la cherche depuis longtemps (je ne l'ai pas dans mes archives).
Il s'agit de la méga sortie de David Loix au Portugal, avec la Mitsu groupe N aux couleurs de Radio Contact. 
Dommage qu'il manque le début et la fin.
Pour la petite histoire, ils s'en étaient sorti indemnes.

Repost 0
Published by gore - dans VTT
commenter cet article
23 juin 2008 1 23 /06 /juin /2008 19:17

Ce dimanche, splendide rando à Monthermé, avec 2 amis sincères :)

On faisait mon tour dur, version light (1h de moins que la totale).

C'était chaud, très chaud (dans tous les sens du terme).

J'ai encore mal :)

Truc de ouf.

 



3h40 sur le vélo, pour 50 bornes et 1.300m de D+

On a croisé beaucoup de joggeurs, dans le coin du Champs Bernard, il s'agissait de gens qui participaient à un trail au départ de Thilay.

Certains faisaient 42km pour 1.000m de D+ !!!!! :)
Nous ne sommes que de grosses chochottes avec nos VTT :)
















Ils ne sont jamais sur leurs vélos, les copains, vous allez me dire...

C'est normal, le temps que j'arrive, ils ont tout le temps de s'installer... :)

En tout cas, ils ont adoré, cool :)

Repost 0
Published by gore - dans VTT
commenter cet article
18 juin 2008 3 18 /06 /juin /2008 10:32
Ces derniers week-end, exilé dans de lointaines contrées sans mon matériel préféré, j'ai parfois dû, pour continuer l'entrainement, jeter mon dévolu sur du matériel local, souvent de location...

Pas évident dans ces conditions, vous en conviendrez :)
De l'aide étant parfois la bienvenue, comme vous pouvez le constater :)

Dommage que les photos suppriment l'impression de "vitesse" ::::::::::::::))))))))))))))))))))))))))))))))))))))









Repost 0
Published by gore - dans VTT
commenter cet article
1 juin 2008 7 01 /06 /juin /2008 19:43
Ce dimanche, en compagnie de Christian (que çà faisait bien plaisir de revoir) et de Martial, nous nous attaquons à la rando organisée de Oignies (voir mon article récent sur le même sujet).

Splendide rando, à la difficulté et à la beauté... hors norme !

Jugez plutôt : 54km pour 1.300m de dénivellé !

Depuis Oignies, on traverse d'abord le très joli village de Le Mesnil

_














































Ensuite, on va redescendre toute la vallée vers la Meuse.
La fin est vraiment pentue (plus de 35%). Une descente de fou... très peu pour moi :)

_










































Haybes et la Meuse : Quelques splendides photos + la vidéo de la répa de Martial.... Un dialogue en or :) Qui se termine par "bonjour Madame, heu, Monsieur !" :) :) :) :) :)

_





















Suivra l'habituelle (sic) montée monstrueuse vers "le Chêne de la nation", avec son dénivellé énorme, et ses passages très pentus, jusque 22% (plus un portage à 30%...).

Ceci nous amène au 2° point de vue sur Fumay (piste de départ des parapentes), que je n'avais jamais pu contempler jusqu'à présent... Il est exceptionnel ! Beaucoup plus beau que le 1° (voir article précédent sur Oignies).

_







Du haut du plateau, vers 420m, de longues descentes en single nous attendent. Du caviar, quoique encore un peu gras, dû aux pluies de la nuit passée.

Au pied du plateau, nous voici maintenant à Fumay, et son église, qui me fait tant penser à la Cathédrale d'Avioth (surtout pour la couleur de sa pierre !).

_






Et pour rentrer (nous sommes à peine à la moitié des 54km de cette rando), il y a surtout la remontée du plateau vers Oignies, c'est du costaud aussi.
On s'en sortira assez bien avec Martial... jusqu'au moment où une fille nous dépassa :) On essaya de s'accrocher, mais ce fut dur :) Ce fut la seule personne à nous dépasser dans cette énorme montée...

Au passage, on prend notre habituel bain de pieds (comme à chaque fois à Oignies ;)



Puis on revient sur Oignies même. On traverse la Ravel... pour mieux replonger dans les bois, car la rando n'est pas vraiment finie, il reste 5, 6 bornes, très dures comme le reste.

La fatigue faisant son travail de sape... Martial se prit à ce moment une monstrueuse gamelle (oui, un soleil, comme d'habitude, comment avez-vous deviné ? :)    Sur le coup, je n'ai pas rigolé, je pensais qu'il s'était vraiment fait mal, mais à part une grosse entaille au genou, et une autre moins grave à l'amour propre, il put continuer.
Au moment où j'aidais Martial à se relever, 2 femmes nous accostent (nous sommes au milieu des bois) et nous demandent si c'est pour Martial l'ambulance :) Mort de rire ;) Quel service :)
En fait, ces 2 femmes, cherchait un gamin blessé, qui se trouvait... 50m plus bas que nous.
Les ambulanciers n'étant pas loin (une des femmes ne lachait pas son GSM), on nous demanda assez vite notre aide pour porter la civière avec les 2 ambulanciers. Sur l'entrefait, l'organisateur était aussi arrivé sur place.
Et bien on ne fût pas trop de 4 (Les 2 pompiers, l'organisateur et bibi, Martial s'occupant de remonter les vélos à son aise (Sa blessure au genou l'handicapant quelque peu)), pour le porter 500m durant, ce gras gros gamin d'une dizaine d'année... Il faisait son poids : ) On a du faire 3 ou 4 pauses !
Je me suis sketté le dos à le porter. Non mais je te foutrais çà au régime, moi ! :)

Notre B.A. nous valut 2 verres gentiment offerts par le très sympa organisateur ;)

Repost 0
Published by gore - dans VTT
commenter cet article