Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 novembre 2009 7 01 /11 /novembre /2009 08:44

Petite reconnaissance à Monthermé ces jours-ci, pour la première fois depuis 7 mois, c'est long :)

Les 2 points principaux de mon programme, découvrir 2 endroits particuliers, très particuliers, auprès desquels je suis passé des dizaines de fois... sans vraiment les remarquer.

Tout d'abord, le village abandonné de la Dauphiné, et la côte du facteur.
Ici http://www.geocaching.com/seek/cache_details.aspx?guid=35ae3f0e-379e-4913-adc8-41bb0883ce6d
on peut lire :

"
La Dauphinée est aujourd'hui un hameau en ruines envahi par la végétation, mais, autrefois, il était habité par plusieurs familles dont la famille Bourguignon qui, elle, était spécialisée dans la menuiserie. Ses membres étaient réputés pour fabriquer des meubles en chêne de très bonne qualité. Le village se dépeupla peu à peu, et le dernier de ses habitants, le fameux père Bourguignon se sentant un peu seul dans ce hameau, s'abonna au petit Ardennais (journal de l'époque), pour avoir des nouvelles tous les jours, mais surtout avoir la visite du facteur. A cette époque, celui-ci n'avait ni automobile, ni mobylette. Ce brave facteur dut tous les jours, jusqu'à la mort du père Bourguignon, monter à pieds cette côte appelée désormais la côte du facteur. La plupart de ces maisons étaient construites en schiste (roche du sous-sol de la région) et en chêne que l'on trouvait à proximité. Pour les maisons plus récentes, les constructeurs ont fait venir des pierres de Dom-le-Mesnil pour les encadrements de portes et de fenêtres.
"

Un endroit magique...



Point de photo exceptionnelle à vous montrer, vu les conditions climatiques ce jour-là (pluie abondante).


2ème point de mon programme, encore plus majestueux, encore plus magique... il s'agit des ruines d'un château médiéval, appelé Chateau de Linchamps.

Comme pour la Dauphiné, ce sont des geocaches qui ont attirés mon attention dessus.
( http://www.geocaching.com/seek/cache_details.aspx?guid=4cbc477b-3a8a-44dc-90a6-3d9e807cf53f )
Et pourtant, le chateau, je suis passé 20m en contre-bas 30 ou 40 fois... sans à peine le remarquer.

Ici le soleil a bien voulu montrer son nez un très bref instant (juste au bon moment, quand j'atteignais le sommet, çà c'est sympa :)




Faîtage d'un toit, taillé dans la roche il y a 4 ou 5 siècles, sur un gigantesque éperon rocheux servant de base à l'antique donjon disparu. On devine encore des traces de maçonnerie au sommet, là où des arbustes poussent.




Bref passage souterrain.




C'est pas le moment de glisser (facile à dire avec les chaussures de VTT et les cales).




Ici non plus, faut pas glisser :) La roche n'est pas très pratiquable, mouillée comme elle l'est. Mais comme c'est le point culminant j'ai voulu l'approcher au plus près. La roche est taillée pour abriter un canon. Une autre canonière est encore bien visible un peu plus bas.




Je possède une carte postale ancienne du lieu, oblitérée en 1908 ou 1909 (100 ans !). On y voit bien la "Chaise de la Fileuse" (ma photo précédente), où la légende nous raconte que la dernière châtelaine de Linchamps apparaissait sur cette roche, il n'y a pas plus de 40 années, toutes les nuits, et faisait tourner son rouet sans aucun bruit".
Une autre partie de légende, nous indique aussi que quand elle se levait, elle poussait quelques pierres qui tombaient dans la Semoy, comme si elle voulait faire disparaître tout vestige de son ancienne demeure.



Dans l'étude passionante d'un archéologue à propos de ce site ( http://mosa.ouvaton.org/linchamps.html ), on peut lire :

"
De l'autre côté, un escalier rudimentaire ouvre la voie au bastion Nord auquel conduit une longue montée de 45 mètres sur une pente de 15%. Ici se trouve la partie la plus escarpée du site.
Elle se caractérise par une arête rocheuse qui se termine au Nord sur une faille. De part et d'autre, la pente du terrain est forte et à l'Est un alignement de roches renforce la capacité défensive des lieux.

"

Fort bien, mais on remarque en fait sur la carte postale un alignement à l'est (à droite) mais aussi un alignement à gauche ! Disparu de nos jours... La faute à la dernière châtelaine ?



Petite photo prise il y a longtemps depuis la rive opposée de la Semoy, pour donner une meilleure perspective du site :

On discerne le point culminant du château, juste avant la tâche plus verte sur l'arrête en face de nous.
Le site s'étend jusqu'à 200m en notre direction (la photo réduite par overblog, empêche quasi de situer la "Chaise la fileuse', le point culminant).




Partager cet article

Repost 0
Published by gore - dans VTT
commenter cet article

commentaires